Les actions menées par le collectif

Création du collectif

Le Collectif Bancs Publics, créé pour protéger la place du kiosque et s’opposer à la construction d’un parking supplémentaire en cœur de ville rassemblant plus 900 personnes à ce jour, s’est dotée d’une Association loi 1901 le 21 octobre 2021. Régulièrement tous les samedis matin et sur les marchés, les membres du collectif se retrouvent, tractent, discutent avec les riverains, les passants, les commerçants, les vendeurs des marchés, posent des affiches et des banderoles aux balcons jouxtant la place, informent la population, font signer la pétition. Tous sont vigilants et alertent sur le massacre programmé de cette place, essentielle pour toutes les générations, les anciens, les parents, les enfants, les jeunes, la vie sociale. Il s’agit que toutes et tous soient informés clairement du danger et des effets nuisibles qu’aurait la construction d’un parking souterrain en plein centre-ville.

Actions publiques :

– Pétition en ligne

Sur le site « mes opinions » et sur papier, une pétition est ouverte à signatures. À destination de la commune de Sète, de l’Agglopole Sète-Méditerranée, du département de l’Hérault, de l’État, l’Europe, elle a déjà recueilli 7000 signatures.

– Tractage et affichage régulier

Sur les places et les marchés, des membres du collectif sont présents sans relâche chaque semaine. Ils distribuent des tracs d’information et discutent avec des riverains, les passants et les commerçants des marchés et des rues adjacentes. Beaucoup d’habitants pensaient que ce projet destructeur n’aurait pas lieu et était abandonné. Cette place, poumon vert et lieu de vie au centre de la ville, est un lieu de rassemblement pour toutes les générations, et pas seulement pour les riverains, l’ensemble des sétoises et des sétois est concerné.

– Pose de banderoles dans un périmètre élargi

« Noël au balcon pour dire que notre place nous l’aimons », « Non au parking », …

Des habitants ont décidé de poser des banderoles à leurs balcons, pour dénoncer la construction de ce parking. Faites à la main, elles fleurissent tout autour de la place et au-delà, aux balcons des rues adjacentes. En effet, les conséquences de la réalisation de ce parking ne se limiteront pas au lieu même, le mouvement de véhicules entrant et sortant de ce parking va avoir des répercussions dans les rues adjacentes, étroites, en sens unique et malaisées pour circuler. Les riverains et tous les Sétois en sont bien conscients. Ils ont aussi la crainte, fondée, de ne plus trouver de place gratuite pour garer leur véhicule. Un quart des personnes vivent sous le seuil de pauvreté à Sète, particulièrement dans le quartier Révolution, tout proche du centre-ville.

Organisation de journées de mobilisation :

– Conseil municipal (22/11/2021) et Conseil d’agglomération (2/12/2021)

Dans le contexte sanitaire actuel, les séances des Conseils municipaux et d’agglomération se tiennent à huis-clos. Le collectif a tenu à manifester son opposition avec des pancartes et banderoles à l’extérieur de l’enceinte des conseils en demandant qu’une délégation soit reçue.

Le 22 novembre, lors du conseil municipal, plus de 200 personnes ont manifesté devant la mairie. Un membre du collectif a pu entrer et lire devant le Conseil un texte énonçant l’opposition à ce parking souterrain. Cela a été refusé lors du conseil d’agglomération du 2 décembre.

– Rassemblements

Samedi 11 décembre, à 11 heures, à l’appel du collectif environ 300 personnes se sont rassemblées au pied du kiosque de la place Aristide Briand. Après plusieurs prises de parole dénonçant la construction d’un parking sous la place, elles ont défilé dans les rues, en remontant la rue Henri-Barbusse, jusqu’à la place de la République avant de redescendre vers la mairie, vers la place Léon Blum, plus communément appelée la Place du Poulpe.

Samedi 18 décembre à 11 heures, les membres et les soutiens du collectif bancs publics ont manifesté leur opposition au projet de parking sous la place Aristide Briand. Plus de 250 personnes, de tout âge, se sont regroupées sur toute la journée, pour une journée festive, musicale et engagée, avec de nombreuses prises de parole.