Le Préfet de l’Hérault autorise l’arrachage des 57 arbres de la Place Aristide Briand !

Retrouvons ce matin, samedi 24 décembre à 11 heures, près de la place pour faire le point avec vous.

La décision préfectorale donnant autorisation d’arracher les arbres sur la Place Aristide Briand à Sète vient de tomber. Le préfet de l’Hérault autorise le maire à procéder à leur arrachage ! Nous aurons tout tenté pour que le préfet ne signe pas cette dérogation à l’art L350-3 du Code l’environnement protégeant les alignements d’arbres (sauf dérogation !). Le manque de décret d’application autorise le pire pour la protection des arbres à Sète et dans d’autres villes !

Faut-il s’en étonner ? Non. Le Préfet de l’Hérault connaît très bien ce dossier et le projet de parking souterrain de 300 places en cœur de ville de Sète. Cette autorisation d’arrachage est un rouage indispensable pour la Mairie et la SPLBT à ce projet de construction de ce parking. Le Préfet de l’Hérault a donc effectivement pris sa décision, signé cette dérogation, pour que la Mairie et la SPLBT puissent continuer leur planning de travaux. Il autorise sans attendre le jugement du Permis de construire le parking sur le fond, en sachant que ce projet est refusé par une grande partie de la population.

Faut-il s’en indigner ? Oui. Il n’y a pas de trêve – de Noël – on s’en doutait, ni de signes d’apaisement pour cette municipalité.

Faut-il se révolter ? Oui, mais toujours dans le nombre, le calme et la détermination. Nous avons plusieurs moyens pour nous opposer à cette décision, prévisible.

Notre mobilisation est intacte !

À consulter : L’arrêté donnant autorisation d’arracher les 57 arbres, signé par le Préfet de l’Hérault